Langues

  • English
  • Français

LE PROJET D'ARCHITECTE

Le choix du lauréat s'est porté sur le projet du cabinet Philippe-Charles DUBOIS et Associés. Cette équipe d'architectes-muséographes, installée à Paris, a déjà une longue expérience en matière de rénovation de musée ou d'équipement culturel.

Parmi ces références figurent par exemple les musées des Beaux-Arts de Caen et de Lyon, la manufacture de Mobilier National à Lodève, le musée Fenaille à Rodez, le nouvel Hôtel du département des Pyrénées-Atlantiques à Pau, le musée Toulouse-Lautrec à Albi.

Ce projet a été choisi à l’unanimité par le jury, car il répondait le mieux aux éléments du programme tout en respectant l’esprit du monument. Il propose en plusieurs points une solution particulièrement élégante à des difficultés soulevées dans le programme. Des trois projets proposés, c’est le plus compact dans son organisation, c’est également le moins cher, en investissement comme en fonctionnement.

 

  Muséographie

  • répartition claire des collections
  • parcours simples et circulations fluides, laissant aussi une grande liberté au visiteur
  • résorption de toutes les impasses du parcours
  • sobriété délibérée dans les partis de présentation des collections
  • emplacements judicieux de la salle d’exposition-dossier

 

  Accueil

  • vaste galerie de liaison ouverte sur les collections permanentes et pouvant faire office de salle de réception
  • situation et organisation appropriées de l’espace réservé aux Amis des musées

 

  Mise en valeur du monument historique

  • fusion convaincante musée – monument
  • respect de toutes les prescriptions des Monuments historiques
  • agencement de l’escalier de secours permettant, sans entamer des espaces sensibles sur le plan patrimonial, de restituer la structure des axes à l’étage
  • dispositifs d’encloisonnement de sécurité ne dénaturant pas les espaces patrimoniaux

 

  Fonctionnement interne et dispositifs techniques

  • emplacement judicieux du poste de sécurité et du quai de déchargement
  • parcours fonctionnels pour le traitement des oeuvres
  • bibliothèque et documentation associées à la conservation mais possibilité d’accès indépendant pour le public
  • liaison fonctionnelle entre la conservation et les autres espaces du musée
  • nombre limité d’ascenseurs

 

LES NOUVEAUTÉS

  •  redéploiement des collections permanentes sur les 3 niveaux du bâtiment principal sur 2000 m²
  •  une salle d’expositions temporaires de 400 m²
  •  aménagement de 1000 m² de réserves enterrées dans les cours
  •  une salle audiovisuelle de 60 places
  •  aménagement de l’accueil et des salles d’animation dans le pavillon ouest
  •  une galerie de liaison souterraine reliant les pavillons aux collections permanentes du bâtiment principal
  •  un mobilier muséographique spécifique adapté à la conservation et à la mise en valeur des collections

 

 Les collections comme entités cohérentes

Quatre grands ensembles formant des entités cohérentes ont été définis :

  • Antiquités égyptiennes
  • Histoire de Limoges
  • Beaux-Arts
  • Émaux

Une salle d'exposition-dossier permet de présenter plus spécifiquement et par roulement une ou plusieurs œuvres ; elle peut également fonctionner comme cabinet d'arts graphiques.

Les parcours sont fluides, sans impasse ni croisement de flux.

 

  La présentation des collections

Les principes de présentation sont suffisamment souples pour permettre de :

  • faire évoluer dans le temps l'organisation des salles
  • modifier les accrochages des salles (présentation des dessins par roulement, remplacement d'une œuvre prêtée pour une exposition temporaire, nouvelles acquisitions...)

Les dispositifs sont simples dans leur mise en œuvre et les matériaux utilisés répondent aux normes de conservation.

 

  La salle d’expositions temporaires et les ateliers pédagogiques

La salle d'expositions temporaires et les ateliers pédagogiques fonctionnent indépendamment des collections permanentes. Les accès du public, du personnel, des œuvres et du matériel sont différenciés. La bibliothèque et les bureaux de la conservation bénéficient d'un accès indépendant. Tous les espaces du musée sont accessibles aux personnes à mobilité réduites.

 

  Les structures d’accueil

Les locaux d'accueil, comprenant billetterie, vestiaires, point d'information, espace de vente, permettent d'accéder :

  • aux espaces d'exposition permanente
  • à la salle audiovisuelle
  • aux ateliers pour enfants

L'espace d'accueil est assez vaste pour accueillir des groupes et absorber l'affluence des manifestations exceptionnelles.

 

  Les locaux techniques

Les locaux techniques sont conçus pour favoriser la bonne conservation des œuvres :

  • vastes réserves adaptées et sécurisées
  • espaces de traitement soigneusement équipés (nettoyage, photographie, encadrement et soclage, emballage, étude...) et judicieusement disposés.
  • livraison des œuvres à l'abri des intempéries et en sécurité, le circuit interne des œuvres ne croisant jamais le circuit du public.
  • espaces spécifiques pour la préparation des expositions.

S'abonner à  flux RSS