Languages

  • English
  • Français

Calice

 

 Calice

 

Nouvel Empire

Faïence égyptienne / Hauteur 9 cm

Legs Périchon-Bey, 1931

Inv. E.838

 


Coupe en faïence égyptienne bleu-vert pourvue d'un pied. Le calice est en forme de fleur de lotus épanouie.

 

Ce calice est caractéristique des productions du Nouvel Empire qui voit l'usage de la faïence égyptienne se développer considérablement, particulièrement pour la fabrication de vaisselle raffinée. La fleur de lotus, qui se ferme la nuit et s’ouvre le jour, symbolise le soleil levant et par extension la régénération. Le parfum qu’exhale la plante est en outre censé combattre les forces du chaos et aide les défunts à la renaissance de leurs sens. C’est le sens des représentations peintes sur les parois des tombes qui montrent les défunts respirant la fleur de lotus devant leur table d'offrande ou lors du banquet funéraire.

 

Reconnu comme l’un des artistes les plus célèbres de la Renaissance française, Léonard Limosin réalisa le portrait de Galliot de Genouillac entre 1540 et 1546. Il le représente comme un homme âgé, avec la gravité d’un serviteur expérimenté de l’Etat. Il s’agit donc d’un véritable portrait laissant transparaître des caractères psychologiques du modèle.

S'abonner à  flux RSS