Languages

  • English
  • Français

Oushebti de Padisemataouy

 

 Oushebti de Padisemataouy

 

Basse Epoque : 26e dynastie (Psammétique II)

Faïence égyptienne / 15.3 cm

Legs Périchon-Bey, 1931

Inv. E804

 

En bois, faïence ou pierre, les oushebtis sont des statuettes à usage strictement funéraire apparues au Moyen Empire. Elles étaient disposées dans la tombe pour effectuer à la place du défunt les corvées agricoles auxquelles il serait soumis dans l’au-delà. Les bras croisés sur la poitrine, cet oushebti tient une houe dans chacune des mains et porte un sac à graines sur l'épaule gauche. La moitié inférieure du corps, depuis la taille jusqu’aux pieds, est recouverte d’une inscription en hiéroglyphes. Elle indique le nom du propriétaire de la statuette - le général Padisemataouy - accompagné de ses titres, du nom de son père et de la traditionnelle formule dite « des oushebtis » extraite du Livre des Morts.

Le général Padisemataouy est connu grâce à différents objets ou témoignages : son sarcophage, conservé au musée du Caire, un bassin à libation, un autre oushebti désormais au musée d'Annecy, et des graffiti gravés par des soldats sur l’un des colosses de Ramsès II à Abou Simbel pour raconter la campagne qu'il commanda en Nubie pour Psammétique II.

S'abonner à  flux RSS